En 2015, quid de la gestion des talents en entreprise?

In 2015, what does talent management mean for companies?

Critique pour le succès de l’entreprise, découvrez les grandes tendances de la gestion des talents dans les entreprises françaises en 2015.

La 2e édition du Baromètre sur la Gestion des talents réalisée par ANDRH, Féfaur et Cornerstone OnDemand nous éclaire sur les pratiques de gestion des talents des 400 entreprises françaises interrogées.

Pourquoi les entreprises investissent dans la gestion des talents?

« Incontournable compte tenu de l’activité économique, de notre politique de non recrutement et de downsizing », les entreprises françaises réalisent l’enjeu majeur d’attirer, de fidéliser et de développer les talents. Un nombre grandissant (71%) estime critique cette gestion des talents pour la performance économique de l’entreprise. 60% des entreprises interrogées ont dès lors mis en place une telle politique.

Les principaux domaines de la gestion des talents sont le développement et la formation, la carrière et la mobilité, les plans de succession, la gestion des compétences, le recrutement et la gestion de la performance.

Quels sont les résultats obtenus grâce à la gestion des talents?

  • Meilleur engagement des collaborateurs
  • Meilleure adéquation des compétences aux futurs besoins de l’entreprise
  • Meilleure adéquation des compétences aux exigences du poste
  • Accélération de la prise de poste
  • Réduction des coûts de recrutement
  • Réduction du turnover

Vous avez dit talent?

La majorité des françaises associent le talent à « la capacité et volonté à évoluer » (74,4%), à laquelle s’ajoute « la capacité à exercer de plus hautes responsabilités / à prendre des postes de direction », l’engagement, puis la performance élevée. La définition française du potentiel est donc plus élitiste que l’anglo-saxonne, selon laquelle chaque salarié est considéré comme un talent.

Ainsi, 53% réservent la gestion des talents aux hauts potentiels, tandis que 40,5% l’appliquent à toutes les catégories de leur personnel. Notez que les activités commerciales sont de loin les premières concernées par la gestion des talents. Cependant, l’intégration de la gestion des talents à de nombreux processus RH laisse présager un élargissement à l’ensemble des collaborateurs interne, voire aux collaborateurs externes.

L’e-learning et la gestion des talents

Actuellement, les freins au développement de la gestion des talents s’expliquent par le manque de budget et de ressources, le faible turn over, le manque d’outils ou d’implication du top management. La gestion des talents est donc « un réel challenge en termes d’organisation et d’adaptation aux nouvelles technologies ».

Fort est à parier que son succès s’opérera dans les mois à venir grâce au développement de moyens spécifiques, telles que des plateformes logicielles, pour gérer encore mieux les talents et à la mise en place de nouveaux outils, tel que l’e-learning, pour rendre cette gestion plus précise et concrète. Nombreuses sont les entreprises qui sont d’ailleurs parvenues à intégrer dans la formation des employés auparavant exclus, grâce à l’achat de tablettes dont le coût a fortement baissé.

Le LMS Dokeos est la solution pour gérer vos talents au niveau accompagnement et formation. Essayez-le: c’est gratuit pendant 60 jours!

Pour en savoir plus, consultez le 2ème baromètre sur la Gestion des Talents dans les entreprises françaises – Edition 2015 – ANDRH – Féfaur – Cornerstone OnDemand  www.fefaur.com

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedInViadeoShare