La crise Covid-19 accélère la révolution du digital learning dans le secteur médico-social

Sur fond de réforme de la formation professionnelle, bon nombre d’organismes de formation spécialisés dans secteur médico-social ont déjà entamé une digitalisation en profondeur de leur offre de formation. La crise du Covid-19 va accélérer la révolution à l’oeuvre.

Les directeurs d’Ehpad et de centres de soins sont mobilisés pour accélérer la montée en compétences de leurs équipes, notamment sur les sujets liés à la prévention des risques infectieux. Et les besoins en personnels vont continuer d’augmenter : plus 249 000 en France sur les métiers du grand âge, selon le rapport Libault paru en mars 2019. Les nouvelles recrues devront se former en ligne, par exemple pour s’approprier les recommandations HAS liées à la bien-traitance.

Or, les établissements font face depuis quelques temps à des difficultés pour envoyer leurs personnels en formation. « En flux tendus côté effectifs, les établissements ont de moins en moins la possibilité d’envoyer les soignants en formation en présentiel », explique ainsi Jacques Dupont (lire interview), directeur de la formation chez Géroscopie, organisme spécialisé dans la formation des professionnels de la gérontologie et du médico-social. A cela s’ajoutent les contraintes financières liées à la réforme de la formation professionnelle. « Je dois complètement me réinventer pour répondre aux attentes des établissements… cette nécessité de reconstruire les parcours sera encore plus forte après la crise du Covid-19 », ajoute Jacques Dupont.

Avec le Covid-19, la formation à distance est devenue la norme

Le sous-effectif chronique et la réforme de la formation existaient avant la crise. Alors en quoi la crise a-t-elle changé la donne ? « Avec le confinement, la formation à distance est devenue la norme, explique Didier Vanhoutte, formateur et consultant dans le secteur médico-social, dirigeant du cabinet Convenance Consult. Les professionnels du secteur, pourtant très réticents au départ, ont compris l’intérêt des webinaires et du e-learning. » Bien sûr, l’APHP a contribué à démocratiser la formation e-learning, via la plateforme spéciale Covid-19 lancée le 21 mars 2020. En quelques jours, la plateforme a formé plus de 20 000 professionnels de santé et affiche des taux de satisfaction impressionnants : 88% des apprenants se disent très satisfaits et prêts à recommander la plateforme (note de 9/10 et 10/10).

Le e-learning est-il la « solution miracle » ?

Si le e-learning a acquis une forte légitimité avec la crise du coronavirus, les professionnels de la formation en milieu socio-médical sont généralement d’accord pour dire que le 100% distanciel n’est pas réaliste. Pour Jacques Dupont, il semble difficile de « faire l’impasse sur le présentiel quand on parle des pathologies lourdes et maladies neurodégénératives. Les apprenants ont besoin d’échanger sur des cas pratiques. » En revanche, ils plébiscitent le blended learning, à l’instar de Didier Vanhoute : « je vois bien que les apprenants s’ennuient quand on leur parle théorie en cours. C’est plus malin de dérouler la théorie via des modules d’e-learning, en amont des cours en présentiel ».

De nombreux organismes de formation n’ont pas attendu la crise pour passer en mode blended learning. Il y a fort à parier que le mouvement s’accélère en sortie de crise. Vous voulez, vous-aussi, passer à l’acte ? Dokeos, expert e-learning depuis vingt ans, fortement implanté dans le secteur de la santé et du médico-social, peut vous accompagner. N’hésitez pas à nous contacter.

Le saviez-vous ? Dokeos s’engage durant la crise Covid-19 et offre trois mois de licence à son LMS, ainsi qu’un accompagnement complet à la mise en place.

Essayez gratuitement Dokeos LMS

  • Votre LMS personnalisé
  • 2GB de stockage
  • 10 apprenants
  • Applications Android/iPhone
  • Jusqu’à 10 formations
massa sit mattis ut dapibus tristique efficitur. Donec