Convention Climat : La formation au chevet de la planète

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

« La formation est le préalable de l’action. ». Ce 7 mai 2022, dans une lettre ouverte, l’ingénieur et expert sur la question climatique, Jean-Marc Jancovici, président du Shift Project, et 16 autres experts demandent au président Emmanuel Macron et aux futurs ministres de suivre une formation sur les enjeux de la transition écologique.. 

Même si nous pensons aussi qu’une formation sur le climat serait nécessaire aux politiciens, il s’agit d’un exemple supplémentaire qui démontre que la lutte contre le réchauffement climatique est souvent associée à un devoir dont seuls les politiciens seraient responsables. Or, ce combat doit aussi faire une entrée fracassante dans le monde de l’entreprise avant qu’il ne se réveille tout penaud en se demandant bien ce qu’il pourrait faire et surtout comment (et si) il peut articuler son impératif de croissance économique avec la décroissance de la consommation.

Nous n’avons que 3 ans pour agir et surtout il faut commencer tout de suite. Mais par quoi ? Tout à la fois mon général. Réduire son empreinte carbone individuelle par un changement radical de son mode de consommation et de ses habitudes de chauffage, de voyage, de nourriture. Militer pour un changement politique. Mais aussi repenser l’organisation de son entreprise. Pas seulement à la marge en baissant le chauffage d’un degré ou en organisant un repas végé le vendredi après-midi, mais, plus profondément, en repensant l’ensemble de la chaîne de valeur :

  • Approvisionnement, transport, logistique en produisant plus près, en vendant plus près, en transportant par le train, en investissant dans du groupage, des camionnettes électriques
  • Modèle d’affaires, usages du numérique, marketing : faire évoluer sa ligne de produits et de services pour promouvoir du web en basse définition, des produits recyclables, du télétravail, des primes aux bonnes pratiques pour les employés, une communication innovante qui parie sur la conscience citoyenne du consommateur.
  • Recrutement : le moment où se négocie le mieux la responsabilité sociale et environnementale est ce moment où peut se signer un pacte moral entre l’employé et l’employeur. Beaucoup de jeunes candidats privilégient les entreprises responsables. On peut profiter de cet état de grâce pour sceller une union basée sur des principes forts et des engagements sincères comme l’usage des transports en commun, l’achat de matériel informatique de seconde main, le courage de ne pas colporter les rumeurs anti-climat véhiculées par d’autres entreprises sur le ton d’un climato-scepticisme rampant, comme par exemple « de toutes façons, on n’a pas assez d’électricité pour alimenter toutes ces voitures, ce n’est pas à petite échelle que se joue le changement, non à l’écologie punitive ».

C’est à l’ensemble de ces objectifs que s’attelle la Convention des Entreprises pour le Climat. A travers une réflexion collective, des formations en entreprise et la mise en place de propositions pour transformer le monde économique. Toutes les sessions de formation s’adressent aux dirigeants de TPE et PME qui manquent d’outils pour comprendre l’impact du climat sur leur entreprise. Plus d’infos ici : https://cec-impact.org/

Le Comité est notamment parrainé par Fabrice Bonnifet, Directeur du Développement Durable du Groupe Bouygues, Arnaud LEROY, préseident de l’Ademe et Paola Fabianni, Dirigeante de Wisecom et présidente du Comex40 du Medef. 

Chez Dokeos nous pensons que cette Convention des Entreprises pour le Climat permettra certainement un éveil des consciences, une première étape vers une transition environnementale au sein de votre organisation. Mais cela certainement insuffisant si vous désirez entreprendre une transformation rapide et des changements profonds dans les choix de vos collaborateurs. Il faudra alors réaliser des formations plus ciblées selon votre secteur d’activité, le métier de chaque collaborateur ou leur ancienneté, tout en assurant un suivi régulier des actions mises en oeuvre au sein de vos équipes. A cet égard, la formation en ligne est un allié de choix. 

Nos experts en ingénierie pédagogique peuvent vous accompagner dans la transition : contactez-nous !

 Thomas De Praetere, CEO et fondateur de Dokeos

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email